Près de la moitié des Français hésiteraient ou refuseraient de se faire diagnostiquer

Menée par Vaincre Alzheimer, une enquête sur l’importance du diagnostic précoce Alzheimer révèle que près de 45% des Français négligeraient leurs troubles de la mémoire s’ils en avaient

Les chiffres ont parlé. C’est près d’une personne sur deux qui hésiterait ou refuserait de se faire diagnostiquer si elle présentait des troubles de la mémoire, un symptôme qui peut être lié ou non à la maladie d’Alzheimer.

Une enquête menée auprès de 2913 Français, par l’association LECMA-Vaincre Alzheimer, révèle en effet que 44% des personnes interrogées hésiteraient ou ne souhaiteraient pas consulter un spécialiste si elles présentaient des troubles de la mémoire. Trois raisons majeures sont invoquées : l’absence de traitement curatif de la maladie d’Alzheimer, la peur de l’annonce du diagnostic et de ses consequences sociales, et le manque d’information sur la maladie, ses premiers symptômes et le parcours du diagnostic.

Cette enquête démontre l’importance d’informer le grand public sur la maladie d’Alzheimer et sur les intérêts du diagnostic précoce. En effet, 97% des Français semblent être conscients que le diagnostic précoce est une avancée majeure de la recherche. Et pourtant, encore une personne sur deux ignore qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer et ne l’apprendra qu’à un stade avancée. Cela a des conséquences sociales et économiques dramatiques pour les malades et leur entourage.

Le diagnostic précoce est assurément une avancée majeure dont les malades et leur famille peuvent et doivent bénéficier pour une meilleure prise en charge et pour mieux vivre avec la maladie.

C’est la raison pour laquelle, l’association LECMA-Vaincre Alzheimer lance une campagne de sensibilisation sur le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer. A travers des films d’information et le site internet http://diagnostic.maladiealzheimer.fr , l’association a pour objectif d’expliquer clairement les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer, le parcours du diagnostic, les raisons de le faire à un stade précoce, savoir vers qui se tourner en cas de doute, les examens à effectuer. LECMA-Vaincre Alzheimer explique également pourquoi le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer ne doit pas être un dépistage.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.